Retour sur la course nature de Blainville Bénouville

Retour sur la course nature de Blainville Bénouville

En ce jour de fête nationale, nous avions prévu une bonne sortie avec Jéjé. En effet, dans le cadre de notre préparation au Tour des Cirques (120km et 7000m de D+), un des formats du Grand Raid des Pyrénées, nous avions calé cette sortie longue avec en cerise sur le gâteau la participation à la course nature de Blainville-Bénouville dont le tracé reprend pas mal de nos chemins habituels d'entrainement.

Concrètement, ça donnait ça : footing de Hérouville Saint Clair jusqu'au site de départ (entre 7 et 9km), course (12,7 km précisément) et retour en footing de récupération vers nos maisons... Pour ma part, ça me faisait 30km au total. Un beau programme de jour férié!

Il fait beau en ce rendez vous matinal, le jour se lève et tout est calme quand je m'élance vers le point de rendez vous. je retrouve Jérome et nous voilà partis vers le stade de Blainville sur Orne où se situe le retrait des dossards. Aujourd'hui, c'est en mode minimaliste que je vais courir: short, débardeur et porte bidons !

Après 45mn de footing, nous arrivons au stade. Nous nous inscrivons sur place, j'observe autour de moi les autres participants que je trouve hyper affutés. Ici nous avons affaire à des coureurs dits "rapides" et rompus à ces distances courtes et où la cadence est élevée... gloups. Qu'importe, pas de pression aujourd'hui, l'objectif est uniquement d'aligner les kms en vue de notre ultra de fin aout !

Nous trottinons en attendant le départ... Nous sommes un peu plus de 350 à nous aligner sur cette course, les organisateurs sont satisfaits. Le départ va bientôt être donné. Allez un ptit gel qui sera mon unique alimentation de cette sortie et hop c'est parti ! ça part drôlement vite, mais pas de panique, je ne m'emballe pas et j'essaie de trouver mon rythme, premier kilo en 4'55'', ça va. Il ne reste alors "plus que" 11 bornes à parcourir !

C'est vrai que pour moi c'est une grande première de m'élancer sur une distance si courte, je ne suis pas trop habitué à 'courir vite" si ce n'est sur mes séances de fractionné ! Les kms suivants sont plus rapides je les fais entre 4'15'' et 4'30 environ!!! Je me dis alors qu'à ce rythme je vais jamais tenir ! de toute façon il reste 7 ou 8 kms à parcourir alors je lâche les chevaux et court à la sensation ! En fait, ça me plait !

Retour sur la course nature de Blainville Bénouville

Je remonte quelques places, il n'y a pas de temps mort, ça relance constamment, c'est sympa ! Mais ma bonne humeur va alors en prendre un coup quand arrive le ravitaillement de mi course (6kms): je vois le sol jonché de bouteilles plastiques vides, les coureurs les lancent par terre une fois qu'ils ont bu alors qu'un container est mis à disposition quelques mètres plus loin... Je ne m'arrête pas pour ma part j'ai un bidon qui me sera suffisant. Mais, naïvement, je ne peux m'empêcher de comparer avec le trail où chacun fait l'effort de garder ses détritus et de les jeter dans les poubelles... Je ne peux croire non plus qu'à notre niveau les quelques secondes nécessaires pour mettre une bouteille dans un container soient si préjudiciables dans le classement final... et que dire alors de l'image que cela renvoie aux bénévoles... bref c'était juste une petite remarque au passage de ce ravito :)

Je continue mon effort et me reconcentre pour la deuxième partie de course. Le rythme est bon, ma cadence est régulière et mes temps au kilo restent stables. Tout les voyants sont au vert et je continue à remonter quelques places. Arrivent alors rapidement les derniers kilomètres qui nous font passer vers nous sentiers d'entrainement, je sais qu'il y a une petite côte avant le kilomètre final. Je lâche alors "les dernières cartouches" à ce moment là et finit au taquet sur le dernier tour de stade avant de franchir l'arrivée.

Mon chrono est de 53mn03 sur les 12,7kms (81ème/350), je suis super content de cette expérience. C'était très plaisant de se laisser aller à allonger la foulée sans forcément gérer, bref de se mettre dans le rouge sans avoir peur du contrecoup. Chapeau à Jéjé qui fini lui en 50mn, champion ! La prépa pour le Grand Raid des Pyrénées continue, nous retournons vers chez nous en mode footing pour récupérer de cet effort assez violent tout de même. Au total, 3h de virée et 30km au compteur, ça lance bien la semaine !

Allez à bientôt !

Julien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
julien-trail.com -  Hébergé par Overblog