Trail de la Forêt de Grimbosq

Trail de la Forêt de Grimbosq

Dimanche dernier, alors que je viens tout juste de débuter ma prépa Montbanesque, j'étais du côté de Saint Laurent de Condel pour prendre le départ du Trail de la Forêt de Grimbosq (près de Caen). Je m'étais inscrit sur le 30km et ce trail faisait office de sortie longue pour préparer les 80km du Mont Blanc.

Sur place, je retrouvais les 2 François qui seront aussi du voyage pour l'UTMB fin aout. Comme moi, ils sont ici pour "borner" comme on dit ! Le ciel est bien couvert en ce dimanche matin et de la pluie est annoncée, bref l'éclate... Quoiqu'il en soit, je décide de partir light pour la virée du jour : short, teeshirt et bidon. Pas de veste de pluie, ni sac... Tant pis, cela me forcera à avancer ;)

Sur la ligne de départ, je retrouve mes compères, l'ambiance est super détendue, c'est vraiment sympa, aucune pression !

Trail de la Forêt de Grimbosq

Le départ est donné à 9h après les quelques recommandations d'usage sur le balisage notamment. Il y aura une première boucle de 21,5km qui nous ramène vers le site de départ pour repartir sur une petite boucle de 8,5km. Je pars dans les derniers du peloton... et je vois devant les premiers ressortir du premier virage. Nous sommes une soixantaine au départ, vu la distance à accomplir ça promet de longs passage seuls... Cela se vérifie très vite puisque le peloton s'étire dès les premiers kilomètres. Je suis à environ 12km/h de moyenne... Ce n'est pas du tout le rythme d'une rando course, ça ! Je me fais emporter par un petit groupe de coureurs et même si (comme d'hab') j'ai l'impression d'aller trop vite, je me laisse aller à dérouler la foulée, on verra bien !

Les premiers kilomètres sont assez roulants, je m'efforce à rester régulier mais je me rends compte que j'ai du mal à rester calé sur le même rythme à la différence de mes compagnons de course. J'attends avec impatience que le chemin s'élève et que ce soit plus technique histoire de varier les allures. La pluie s'invite également à la fête et ne nous quittera plus d'ailleurs de la course. Je fais les 10 premiers kilomètres en 50 minutes, l'allure est rapide par rapport à mes vitesses habituelles sur des trais de cette distance mais le parcours reste encore assez roulant.

A partir du 12/13ème kilomètre environ, le sentier se fait plus joueur et prend des portions que j'ai parfois faites à l'entrainement. On entre dans le vif du sujet et comment puisque pendant environ 6/7 kilomètres on ne va faire que monter/descendre sur des sentiers souvent raides et étroits: bref le pied ! Les Brooks Cascadia 10 que je chausse pour l'occasion répondent magnifiquement, l'accroche est sensationnelle et je parviens à prendre des risques en descente, chose que je ne m'autorisais plus trop depuis mon entorse en juillet 2013. C'est vraiment sympa car tout est réuni, les jambes répondent bien et le parcours est très joueur, du trail comme j'aime le pratiquer.

Je n'ai pas trop d'indication sur ma place à ce moment, mais qu'importe, je suis concentré sur l'instant et je maintiens mon allure. Je m'efforce à courir dans quasiment toutes les montées, ça pique mais je récupère bien entre chaque côte.

Trail de la Forêt de Grimbosq

Le balisage se fait parfois difficile à repérer, mais ça fait partie du jeu et ça donne à la course un coté plus aventureux. Je me perds deux fois, pas bien longtemps et cela n'entame pas le moral. Nous en terminons d'ailleurs presque avec cette première boucle quand se présente le deuxième ravito. Je refais le plein d'eau et avale quelques raisins secs.

Les jambes tirent un peu mais je suis vraiment surpris de tenir une allure régulière sur le plat sans (trop) piocher. Nous nous rapprochons de l'aire de départ et doublons quelques participants des autres distances. Je m'efforce de leur dire un petit encouragement, je sais qu'ils sont précieux dans ces moments de fin de course;) !

Allez c'est parti pour la dernière boucle de 8,5km. A ce rythme je vais faire moins de 3h si je maintiens mon allure. Bon, ce ne sera pas sur un rythme d’entraînement mais qu'importe ! Il pleut toujours autant, je suis bien trempé et le tee shirt me colle, ce qui n'est pas très agréable. C'est supportable et je ne regrette pas de n'avoir pas pris de veste de pluie, je pense que j'aurais eu trop chaud ! Et puis c'est agréable de courir light !

Trail de la Forêt de Grimbosq

Je m'accroche, j'ai un coureur en point de mire depuis un moment, l'écart ne se creuse pas et ça me force à ne pas flancher, d'autant qu'un signaleur m'annonce que je suis 12ème !!! Quelle bonne surprise, raison de plus pour maintenir l'allure. J'allonge la foulée sur le plat, je trottine en montée et me laisse aller en descente. A environ 3 ou 4 km de l'arrivée, je dépasse le coureur que j'avais en point de mire. Je finis avec des concurrents du 21km et je me colle à leur allure, le top !

La ligne d'arrivée est là, j'accélère et je la franchis à la 11ème place, je suis content (le top 10 aurait été sympa mais bon...). Au niveau du chrono, ça fait 2h44 sur les 30km avec un petit 700 de D+. Les sensations sont là et je ne suis pas complètement cassé, c'est bien. Francois finit 2ème, belle perf pour lui et l'autre François finit en 3h00, chapeau ! Un trail sympa à faire dans la région caennaise, merci aux organisateurs !

Pas trop de récup maintenant, l'idée est de pouvoir enchaîner sur la continuité de la prépa du Mont Blanc !

Allez à bientôt sur les sentiers !

Julien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
julien-trail.com -  Hébergé par Overblog