Raidlight SoftFlask 600mL "Press to Drink"

  • Julien Leroy
  • Matériel

Dernièrement, dans le cadre de ma préparation pour les 80kms du Mont Blanc et l'UTMB, j'ai investi dans cet accessoire. Ces flasques remplacent les bidons que j'avais jusqu’alors l'habitude d'utiliser sur mon sac Raidlight Olmo 12l (cf : http://www.julien-trail.com/2013/10/sac-raidlight-ultra-olmo-12l.html).

Je vais vous faire un petit retour sur mon utilisation sur ce nouveau procédé de chez Raidlight. Ce sont des gourdes souples qui se placent à la place des bidons. La société Salomon avait déjà sorti des flasks de ce type, quoique sensiblement différentes. Voici donc pourquoi j'ai été séduit par ce système novateur d'hydratation:

pas d'effet de ballotement:

L’inconvénient des bidons rigides reste le ballotement de l'eau. Avec la course, c'est un "floc floc" incessant qui fatigue les oreilles surtout dans le cadre de longues sorties. Avec ce système des Softflasks et le principe du vide d'air, on n'entend plus rien, c'est le top !

la gourde se replie sur elle même:

Au fur et à mesure, que l'on boit, la gourde peut se replier. Attention cependant, car les pipettes peuvent se balader dans tout les sens si l'on ne descend pas la flask dans le fond de la poche. L'encombrement est minime et c'est bien cela l'essentiel. Plus besoin d'avoir les deux bidons imposants qui peuvent perturber la vision ou le mouvement des bras.

Raidlight SoftFlask 600mL "Press to Drink"

il n'y a plus d'appui sur la poitrine:

Je crois que c'est l'un des gros points forts de ce produit. Les flasks épousent la poitrine et ne provoquent plus d'appui rigide et inconfortable sur la poitrine. Elles se font oublier et c'est vraiment génial ! Attention, également à ajuster le serrage du sac en fonction du niveau d'eau dans les flasks.

l'avantage des pipettes coudées:

A la différence du modèle Salomon, les Softflasks ont des pipettes coudées qui, du coup, facilitent l'hydratation. Pas besoin de les sortir de la poche et pas de système de "clip" pour boire. Il suffit d'aspirer et éventuellement de faire pression sur les flasks pour accélérer le mouvement ! Les pipettes sont équipées d'une protection thermique en cas de variations importante de température, un détail qui peut avoir son importance le cas échéant.

Vous l'aurez compris j'ai été séduit par ces petits bijoux. Ce produit est l'exemple d'un accessoire qui n'a rien de superflu et qui peut avoir une réelle valeur ajoutée lors d'ultra trails par exemple. Le prix m'a, par contre, un peu refroidi : 18euro la pipette ! Mais, honnêtement, je ne le regrette pas !

et voilà, testé pour vous.... et approuvé !

Julien

run97450 18/08/2016 19:59

Salut...Tout pareil pour moi. J'ai fait une sortie dans Mafate (45km et 3600d+) avec ce nouveau matos (olmo12 et soft flask 600) et RAS mis à part lors des descentes on a les pipettes qui viennent taper contre les joues !! Mais je trouverai la solution sur la CIMASARUN en fin de mois. Vraiment du bon boulot du côté de Raidlight.

jseb 15/08/2015 15:58

J'ai est pris il y a un bout de temps.
Par contre j'ai remarqué que c'était Hydrapak qui fabriquait les flasks.
Donc pour répondre au règlement j'ai pris les 750ml de cette marque.
Les pipettes s'ajuste super bien dessus.
J'ai du juste mettre des élastiques pour tenir les pipettes près des bretelles.
Mais aucun souci ! SUPER !

Gilles 24/07/2015 20:30

Salut Julien

Merci de ton retour
Je viens juste de m'equiper de 2 Soft Flask de 350ml
Par contre, quand je presse sur le réservoir, le bouchon n'est pas étanche et l'eau fuit par le pas de vis. Rencontré le même problème? Merci de votre retour d'experience

Julien Leroy 24/07/2015 20:35

Pas de souci de ce point de vue pour ma part...peut être un défaut de fabrication?merci de ton com

Yann 15/07/2015 09:50

Merci pour ce petit CR Julien, je pense que je vais partir aussi avec ça pour le Tour des Cirques dans mon Olmo 12 Litres, mais je cherche des 750 ml, mais je ne vois rien à l'horizon...

Yann 15/07/2015 11:30

Les 2 x 600ml sont suffisants compte tenu des distances entre ravitos ? Même sous la pluie en 2014 ;o)

julien 15/07/2015 11:10

De rien yann ! Bon tour des cirques

Gg 04/06/2015 22:03

plutot d accord...;) Pour ma part, deux inconvénients tout de même...Au fur et à mesure que les flasks se vident , la sangle ventrale doit être resserrée pour assurer le maintien optimal du sac. De plus, la contenance n est que de 600 ml, contre 750 ml pour le bidon. Tout cela dit, j ai opté aussi pour les flasks! ;-)

Julien Leroy 04/06/2015 22:26

Oui gg il faut juste ajuster la sangle ventrale c est vrai, c est vrai que la contenance 750ml aurait été plus adaptée pour les ultra qui demandent souvent 1,5l d eau avec soi

julien-trail.com -  Hébergé par Overblog