Salomon Sac S-Lab Adv Skin 3 5L: le test

  • Julien Leroy
  • Matériel
Salomon Sac S-Lab Adv Skin 3 5L: le test

A l'aube de cette nouvelle saison 2016 qui s'annonce alors, je me suis mis en quête de trouver un nouveau sac qui viendrait remplacer mon ancien sac Salomon Skin 5L, première version de cette série de la marque. Je possédais ce sac depuis janvier 2013. Il a donc bien été amorti sur les trails entre 40 et 80km.

Sans grande originalité et après un essai non concluant du nouveau sac Raidlight Responsiv, j'ai opté pour le Salomon S-Lab Adv Skin 3 en 5l. Je n'avais pas besoin de prendre une plus grande contenance étant déjà équipé et entièrement satisfait du Raidlght Olmo 12l que j'ai depuis l'été 2013 et qui m'a accompagné sur les gros Ultras.

Salomon Sac S-Lab Adv Skin 3 5L: le test

Je vais donc vous faire un petit retour sur ce sac après 2 mois d'utilisation environ et deux trails: le 28km du Raidlight Winter Trail et l'Ultra Trail des Cotes d'Armor (80km). Déjà, je l'ai choisi en gris et rouge, couleurs qui changent un peu et qui m'ont assez séduits. A noter également que le sac est livré avec 2 flasques de 500ml et une poche isotherme. Il est disponible en 4 tailles afin d'offrir un ajustement des plus précis.

Alors quels sont les avantages de ce petit bijou de Salomon ?

Salomon Sac S-Lab Adv Skin 3 5L: le test
  • Ultra léger et ergonomique

270g à vide, autant dire qu'il peut vite se faire oublier... Mais pour moi, ce n'est pas l'argument phare, je ne suis pas à courir après l'allégement à tout prix. Ce qui est vraiment bluffant c'est l'ajustement parfait de ce sac. Dispo en 4 tailles, il est vraiment collé au dos, il ne bouge absolument pas en course et je n'ai jamais ressenti de gène de type irritations même après 9h de course sur l'UTCA. Autant dire qu'il est pour moi parfait de ce point de vue ! C'est une donnée essentielle que de pouvoir courir confortablement avec un sac, pas de ballotement, pas de serrage superflu ni fils qui pendent... Il est équilibré, notamment du fait des flasks portées sur l'avant du sac.

  • Volume 5L

Avec les 5l, il est difficile d'envisager un ultra de type 100miles avec sa floppée de matériel obligatoire... Cependant, le volume de ce sac permet à mon sens d'envisager des trails entre 40 et 100km selon le dénivelé et les aléas de la météo. En effet, les flasques permettent une contenance de 1 litre mais il est possible d'ajouter une poche à eau d'1,5L dans la poche isotherme. Le sac offre 4 poches accessibles pour le ravito et 2 espaces de rangement plus vastes dans le dos. Ainsi il est possible d'y ranger une frontale, un vêtement de pluie, un change,etc...

Salomon Sac S-Lab Adv Skin 3 5L: le test
  • Poche isotherme : isoler du froid et du chaud

Le sac contient une poche isotherme d'une contenance d'1,5l environ. Le plus, c'est que cette poche est détachable. Pour l'UTCA, je l'avais enlevé car les flasks me suffisaient et cela libérait un espace de rangement pour y glisser ma veste.

  • 2 flask de 500 mL incluses

Je ne vais pas revenir ici sur l'intérêt des flasks par rapport aux bidons rigides, mais le confort est indéniable ! Les flasks sont pratiques, il suffit de les mordiller pour faire couler le liquide. Elles ne bougent pas dans leur emplacement.

Salomon Sac S-Lab Adv Skin 3 5L: le test
  • Poches frontales en filet et pochettes latérales zippées

Les deux poches frontales situées au dessus des bidons peuvent accueillir des gels par exemple. Les deux poches latérales zippées situées sous les bidons sont également top, on peut y ranger le téléphone et de l'alimentation. A titre d'exemple, j'ai pu y mettre 4 pompotes au cours de l'UTCA en plus de mon téléphone. Elles sont faciles d'accès en course sans trop se contorsionner et le zip semble solide. A noter enfin, 2 poches filet larges à l'arrière du sac (un peu comme sur les maillots de cycliste) qui peuvent accueillir du textile de course par exemple sans pour autant retirer le sac pour l'atteindre (manchettes, buff, veste légère...).

  • Harnais élastique

C'est la marque de fabrique Salomon. Cela permet d'ajuster le sac sans pour autant être comprimé. Le maintien est donc optimal, les deux élastiques ont d'ailleurs plusieurs points d'ancrage et se clipsent facilement.

  • Couverture et sifflet de survie inclus
Salomon Sac S-Lab Adv Skin 3 5L: le test

Pour conclure:

Vous l'aurez compris, j'adore ce sac qui me semble être le nec plus ultra pour transporter son nécessaire de course sur des formats de moins de 100km. La finition et la qualité des matériaux en font de plus un produit qui respire la solidité. Les matières utilisées permettent également la respirabilité du sac qui n'absorbe pas toute la transpiration du dos par exemple. Certes, le prix aux alentours de 140 euros peut freiner l'enthousiasme que ce sac soulève ! Mais, je pense qu'il peut être bien amorti au regard de la qualité du produit !

Je ne peux que donc vous recommander ce sac qui m'a, pour ma part, comblé !

Julien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

francoise 18/07/2016 13:48

bonjour, pourquoi n'as tu pas apprécié le raidlight ? quelles sont les grosses differences entre les deux ?

Julien Leroy 19/07/2016 09:10

Bonjour c est une affaire de gout et aussi de taille, il était mal ajusté par rapport à ma morphologie,bref ça n'a pas collé

Jerome 28/04/2016 13:42

Merci pour la description, tu as pris quelle taille de sac?

Valérie 13/03/2016 09:00

Merci pour cet article technique et fort intéressant Julien !
Tu sais toujours de quoi tu parles : tes recommandations sont donc précieuses !!
Val'

julien 13/03/2016 09:28

merci Val bon dimanche :)

julien-trail.com -  Hébergé par Overblog