DDay Arromanches Triathlon... pour une première

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Et oui, il fallait bien que je me lance un jour... A force d'en entendre parler, de m'entendre dire "tu vas adorer...", il fallait que je me décide... Alors quand j'ai vu que l'USC Caen Triathlon organisait ce "Cross Triathlon", je n'ai pas beaucoup hésité, d'autant que plusieurs amis prévoyaient également de le faire, c'est plus facile de se lancer à plusieurs il paraît...

Alors, qu'y avait-il au menu ? Et bien 1000m de natation en mer, 22 km de VTT et 9km de Trail pour achever les cuisses... Rien que ça.

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Inutile de vous dire que la partie natation me faisait très peur, n'étant pas du tout un nageur averti...Pour le VTT et la course à pied je me sentais davantage averti. Alors, pour ingurgiter tout ça il m'a fallu me préparer...

J'avais eu la chance de pouvoir participer à la Reco organisée par l'USCC en février dernier, nous avions arpenté le parcours VTT ainsi que la boucle de course à pied... Je n'étais pas étonné, du coté de Arromanches c'est plutôt escarpé, donc ça allait se jouer à la force des cuissots ;) !

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Mais LE gros morceau, c'était bien la natation... Alors pour me préparer, je me suis astreint (oui c'est le mot;)) à nager une fois par semaine pendant 5 mois au stade nautique de Caen... Faire des aller retour sur le bassin extérieur de 50m, compter les carreaux de la piscine, avoir froid... bref le bonheur ! Mais bon, j'ai progressé je pense au fil des semaines.... laborieusement.. et puis j'ai pu tester la nage en mer à deux reprises, ce qui n'est pas du tout la même chose ! Il faut se faire à la température, nager avec une combinaison, appréhender les vagues... gérer le trouble de l'eau car dans la Manche, sous l'eau... et bah on voit rien !!!

Une fois cette préparation encaissée, assez light du fait également de ma blessure au genou fin avril, j'étais un peu rassuré de pouvoir aller au bout de ce triathlon... mais avec une appréhension certaine à l'idée de se mesurer à d'autres sur une discipline que ne connaissait pas !

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Retrouvons nous alors en ce dimanche 5 juin, pour le départ de ce "cross triathlon", à Arromanches, en pleine ébullition notamment du fait des cérémonies du débarquement de juin 1944. D'ailleurs, ce triathlon est organisé dans le cadre de ces manifestations.

Nous arrivons à bord du Van de Jéjé, ave tout le matériel : les vélos, la combi, les affaires de course à pied, etc... Bref, tout un barda et si j'ai appris une chose avec ce triathlon, c'est qu'il faut être organisé ! Je me surprend à mentaliser chacune des étapes de la course pour ne rien oublier alors je découpe la partie natation, le vélo et la course à pied pour être sûr de ne rien oublier.

Mais l'ambiance est super, on rigole bien avec Jéjé et Lounis (ouiiii c'est mon kiné qui s'est aussi lancé dans cette aventure :)) ! ça aide considérablement à ne pas se prendre trop la tête et à profiter du temps relativement clément en Normandie... Allez, il est temps de se rendre sur le site de départ.

Nous en profitons pour voir le départ du S, avec des amis du RCCN qui sont présents. ça fait bien monter la pression !!! Retrait des dossards ok, allez direction el parc à vélo pour installer toutes les petites affaires.

Le triathlon est une discipline hyper règlementée, il faut un dossard sur le vélo, respecter sa place dans le parc, ne pas y laisser de sac à coté... Bref, c'est la rigueur qui prime, mais dans une ambiance détendue pour les néophytes que nous sommes. Alors je dépose le vélo, avec les affaires à coté: le casque, les chaussures de VTT, les baskets de course à pied, les chaussettes, la ceinture dossard, les pom'potes ;), etc...

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Il est alors temps d'enfiler les combi, celle qui servira pour le VTT et la course à pied "la trifonction", et la combinaison de nage. j'en profite ici pour remercier encore Stéphane pour le prêt de ce (si cher) matériel ! Bon bah j'ai envie de dire, on est prêt à y aller...

Le speaker nous demande de nous rassembler et nous écoutons alors religieusement les consignes d'avant course ainsi que celles du juge arbitre officiel.

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Nous descendons ensuite vers la plage, le peloton semble quelque peu anxieux, partagé entre l'excitation et l'appréhension d'un départ tant attendu. Le vent est un peu présent, mais il fait doux. La mer se retire, donc nous allons commencer la natation par de la course dans l'eau afin d'avoir suffisamment de profondeur pour nager.

Allez après avoir pu se tremper un peu pour se rendre compte des 13 degrés de l'eau, il est temps d'y aller...Le départ est donné, je suis en fin de peloton, l'idée est de ne pas céder à l'euphorie du départ et d'installer une nage la moins mouvementée possible.

Mais les belles idées s'évanouissent vite quand je me rends compte que dans l'eau, c'est pas aussi tranquille que lors de mes séances à la piscine. ça se touche, ça frotte, on se prend des bras, des jambes... Autant dire que pour se mettre à nager, c'est difficile ! Je ne parviens pas à me mettre en crawl, je bois la tasse plusieurs fois, le souffle est haletant... Sur les 200 premiers mètres, je brasse plus qu'autre chose... J'arrive à la première boue située 250m au large... Ah oui, le parcours est "à l'australienne", ce qui signifie que nous faisons comme un M avec un passage par une bouée située au bord de l'eau.

Une fois, donc la première bouée passée et le bouchon provoqué par les participants pour la contourner, c'est parti pour le premier retour vers le bord. Là, je me sens mieux et parviens à m'installer en crawl, il faut tout de même sortir un peu la tête de l'eau pour voir où je nage mais j'avance...

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Je passe la bouée du bord qui annonce 500 m de parcouru, je cours dans l'eau et ça tire sur les cuisses. je croise Jéjé en repartant, il est bien, c'est cool. Je me remets en crawl, j'avance correctement sans paniquer jusqu'à la dernière bouée et c'est parti pour la dernière ligne droite.

Là, j'avoue, je m'enflamme un peu et fini à fond, certainement grisé par l'évènement. En sortant de l'eau, j'enlève vite le bonnet et les lunettes.

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

J'aperçois Lounis qui est juste devant. Je cours sur la plage tout en enlevant le haut de la combi pour ne pas trop perdre de temps. j'avoue que ce passage est hyper grisant, il y a plein de monde, les proches aussi qui encouragent, c'est top !

Je monte les marches pour quitter la plage et entre dans le parc à vélo pour entamer la deuxième partie de la course. j'enlève la combi sans trop de difficulté pour mettre le casque et les chaussures de vélo. Je pars rapidement avec Lounis

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Mais là, trahi par mon inexpérience et une certaine euphorie, je me fais rattraper par la juge arbitre car j'ai oublié le dossard ! Demi tour express et c'est reparti !

Je grimpe sur le vélo et me voilà parti pour 22km à VTT. J'ai les cuisses qui brulent déjà du fait de la natation où l'on a pas mal couru dans l'eau finalement. Je pense que je me suis brulé les ailes mais bon ça va le faire.

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Je n'avais jamais enchainé natation et vélo et je peux dire que c'est violent. Le parcours nous fait de suite grimper sur les hauteurs d'Arromanches, wouah, ça pique sur les cuisses. J'ai l'impression de trainer un tank avec moi et je me fais beaucoup doubler. Nous quittons la ville pour emprunter le premier sentier et là je vois Jéjé me déposer, il vole sur le sentier ! Bien sur, je ne le reverrai qu'à l'arrivée, chapeau Champion !

Je retrouve Lounis un peu plus loin qui va bien et qui va gérer le VTT. J'essaie de faire redescendre le cardio, on se calme... Je connais le parcours et il va falloir gérer tout de même pour ne pas se faire mal.

Le début de parcours est assez cassant avec deux belles montées, mais je sais que la suite est un plus tranquille avec une fin compliquée également.

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Les jambes tournent difficilement, je sens bien la sortie vélo de la veille avec Vinc', mais ça avance. Je retrouve quelques sensations de mes jeunes années de VTTiste, c'est assez sympa.

Mais physiquement je souffre, vraiment. Je vois la fin du parcours arriver et c'est avec soulagement que j'aperçois Arromanches, la délivrance. J'aurai vraiment souffert à vélo, beaucoup de relance, pas de moment où on peut récupérer... un vrai parcours VTT en somme.

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Je suis dans le rouge total !!! Mais je suis bien content de poser le vélo ! Allez on saute dans les baskets pour la dernière partie de course à pied en mode Trail !

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Je connais également la boucle de 3kms, que nous faisons trois fois avant d'en finir. Je pars assez tranquillement, je profite de la longue partie sur la plage pour mettre les jambes en mode course à pied et refaire descendre un peu le cœur.

J'arrive au pied de la côte après environ 1,5 km de plage. Je monte en trottinant, j'ai trop peur de ne pas repartir correctement si je marche. Et là je croise Vinc' qui est signaleur au croisement de la côte. ça rigole, ça chambre aussi un peu ! Allez on lâche rien.

Une fois en haut de la côte, nous passons par un sentier herbeux qui domine Arromanches avant de redescendre vers la zone de départ.

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Fin de la première boucle, je reçois un petit collier qui symbolise le nombre de tours que nous avons fait. Je me fais doubler par des gars qui ont déjà 2 tours de cou... les veinards ;) ! Mais bon je suis mon petit bonhomme de chemin et poursuit ma course. je remonte quelques gars et je me sens mieux. Je suis bien en courant en fait.

Je croise à nouveau Vinc' au début de la côte et c'est reparti pour un tour, un nouveau collier, etc. L'ambiance est génale, le fait de faire 3 tours est pour le coup assez sympa car nous croisons pas mal de spectateurs et c'est hyper grisant !

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Allez dernier tour, je serre les dents mais je profite, c'est une bonne sensation qui m'envahit. Je suis décalqué mais à la fois déjà un peu nostalgique que j'en termine. Dernière descente, c'est l'arrivée !

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Je franchis la ligne d'arrivée après une dernière ligne droite sur la plage après 2h09 de course. Je suis décalqué.... mais super heureux ! Quelle expérience vraiment sympa ! Je retrouve Jéjé qui a terminé depuis quelques minutes déjà.

Lounis arrive, Oliv' suit derrière et nous voilà partis pour un débrief' passionné autour du super gâteau concocté par Val', merci :) !

DDay Arromanches Triathlon... pour une première

Au niveau chrono, ça fait 20'50'' en natation, 1h03 en VTT et 45' en trail avec une 47ème place sur environ 110 partants. Mais tout ça est bien accessoire, car ce que je garde de cette journée, c'est bien cette ambiance authentiquement conviviale pour cette belle journée de sport. Referais je un triathlon ? je ne sais pas, surement... C'était extrême, c'était violent, mais c'était affreusement bon (ouh la je m'enflamme, moi) ;)

Que dire sinon, un immense bravo aux organisateurs bénévoles de l'USC Caen Triathlon, un immense merci à Vinc' et Stéphane pour leurs conseils, à Val' pour sa gentillesse et ses jolies photos, aux copains et proches présents qui se reconnaitront... et j'en oublie !

C'est une belle journée que nous avons vécu ce dimanche. Merci à tous

Julien

photos: Valerie des couleurs et des mots, Vinc', Stéphane

Valerie 07/06/2016 06:05

Excellent article Julien, une nouvelle fois, palpitant et dynamique.
Un chouette point de vue de Trailer sur une discipline complète, énergivore et si agréable.
Mille bravos à toi pour ta ténacité et les prouesses, notamment dans l'eau de mer qui ne se laisse pas apprivoiser si aisément. La partie V.T.T. semblait également très technique, et les trois boucles de trail, du vrai trail, que tu maîtrises si bien !!
Respect Monsieur !
Val'

Valerie 07/06/2016 06:05

Excellent article Julien, une nouvelle fois, palpitant et dynamique.
Un chouette point de vue de Trailer sur une discipline complète, énergivore et si agréable.
Mille bravos à toi pour ta ténacité et les prouesses, notamment dans l'eau de mer qui ne se laisse pas apprivoiser si aisément. La partie V.T.T. semblait également très technique, et les trois boucles de trail, du vrai trail, que tu maîtrises si bien !!
Respect Monsieur !
Val'

Julien Leroy 07/06/2016 08:11

Merci à toi val'

julien-trail.com -  Hébergé par Overblog